Image du port de Neuchätel

Auditions avec l’aide d’interprètes : bonnes et mauvaises pratiques

01.04.2024

En qualité d’interprète judiciaire accréditée auprès du Tribunal Cantonal de Zurich pour les langues allemande, anglaise, française, italienne et espagnole, notre directrice, Silvia Cerrella Bauer, a été invitée en tant qu’oratrice à la conférence « Fictions et réalités des auditions » (Prof. N. Capus et V. Jaquier Erard), qui s’est déroulée le 17 janvier 2024 à la Faculté de droit de l’Université de Neuchâtel.

Dans sa présentation intitulée « Auditionner avec l’aide d’un-e interprète : les mauvaises et bonnes pratiques », elle a abordé devant un public composé d’avocats, de juristes, d’étudiants en droit et d’autres experts en droit pénal les difficultés et les défis particuliers liés à l’activité d’interprète judiciaire en Suisse, tout en présentant les meilleures pratiques pour chacune de ces situations.

Coopération entre les autorités et les interprètes judiciaires

Un article a été rédigé à partir de son exposé, mettant en lumière le rôle crucial des interprètes judiciaires dans la communication entre les représentants des autorités judiciaires et les parties impliquées dans les procédures judiciaires.

Cet article a été publié dans l’édition du 25 mars 2024 de Jusletter et est disponible en ligne sur le site Internet de Jusletter :  https://jusletter.weblaw.ch/juslissues/2024/1191/auditionner-avec-l-a_49f511ce08.html

Voici un aperçu des principales questions abordées dans cet article :

Quels éléments les représentants des autorités devraient-ils considérer concernant les défis linguistiques lors d’auditions avec des interprètes judiciaires ?

En ayant des attentes précises quant à la fonction des interprètes, leur première démarche devrait être de formuler leurs questions de manière claire et compréhensible pour garantir une interprétation précise.

Comment les représentants des autorités publiques peuvent-ils maintenir les normes éthiques lorsqu’ils collaborent avec des interprètes ?

Il leur incombe également de garantir la neutralité de l’interprète et d’éviter tout parti pris en s’adressant directement à la personne interrogée.

Pourquoi est-il crucial que les représentants des autorités saisissent pleinement le rôle des interprètes ?

Une compréhension exhaustive de ce rôle et une reconnaissance de son importance sont indispensables pour mener à bien toute audition, y compris le respect de l’étiquette d’audition et la communication de toutes les informations pertinentes.

Quelles considérations les représentants des autorités doivent-ils prendre en compte concernant la gestion du temps et la charge cognitive des interprètes ?

Ils doivent planifier des pauses appropriées pour les interprètes et minimiser leur charge de travail, surtout lors d’auditions prolongées, afin d’assurer la qualité de l’interprétation.

Comment les représentants des autorités peuvent-ils intégrer les nuances culturelles dans leur communication ?

Ils doivent être attentifs aux nuances culturelles et les prendre en considération dans leur communication pour réduire les risques de malentendus.

Pourquoi est-il essentiel que les représentants des autorités reconnaissent l’importance des services fournis par les interprètes judiciaires ?

Reconnaître leur importance est fondamental pour encourager une collaboration efficace, permettant ainsi aux représentants des autorités de valoriser pleinement le travail des interprètes et de les considérer comme des experts dans leur domaine.

 

Favoriser une collaboration plus efficace entre les interprètes judiciaires et les autorités publiques

Dans ce but, l’article met en évidence l’importance d’une communication claire, du respect et de la sensibilité envers le travail des interprètes, ainsi que la nécessité d’une coopération étroite entre toutes les parties concernées. Pour améliorer cette collaboration, des recommandations sont formulées, notamment :

  • Éclaircir le rôle des interprètes dès le début de la procédure
  • Former les représentants des autorités à l’utilisation des services des interprètes judiciaires
  • Prévoir des pauses adéquates et une rémunération équitable
  • Adapter la quantité de texte et le rythme en conséquence.

En outre, des réflexions finales sont présentées pour un atelier de sensibilisation :

  • Intégrer des exercices pratiques sur les situations d’interprétation
  • Sensibiliser aux défis rencontrés par les interprètes
  • Souligner l’importance et organiser une préparation professionnelle adéquate
  • Approfondir la compréhension de la complexité de la langue et de l’interprétation
  • Mettre en lumière le rôle de l’interprète dans le contexte juridique et offrir des conseils pratiques pour une collaboration efficace

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur l’interprétation judiciaire, sur notre aticle, ou simplement sur le travail et les exigences des interprètes judiciaires, n’hésitez pas à nous contacter.

 

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner